Dominique

publié le 16 nov. 2012 à 12:21 par P@sc@L Webmaster   [ mis à jour le·7 janv. 2018 à 02:17 par Pascal webmaster ]

Installation de Dominique à Bizanos le 16 septembre 2012

Par : Michèle

Quand j’ai su, il y a 17 ans, que le prêtre nommé à Serres-Castet était l’abbé Dominique Maye-Lasserre, deux images se sont imposées à mon esprit.

La première : un aumônier à mobylette entouré de dizaines de jeunes… à vélo, se dirigeant vers le lac d’Uzein.

La deuxième : deux grands bras dirigeant, de façon très carrée, les chorales paroissiales à St Martin de Pau ou l’assemblée à la basilique souterraine de Lourdes lors des pèlerinages diocésains.

Ces images étaient un peu restrictives, vous vous en doutez !

Mais alors, qui est-il ?


Pour avoir travaillé avec lui durant 16 ans, j’ai découvert un homme de foi, de conviction et de prière, un prêtre ouvert, dynamique et enthousiaste, à l’écoute du monde et à l’écoute de Dieu, toujours prêt à innover pour annoncer le message de Jésus-Christ. En quelque sorte, un « sportif de Dieu » !

De toutes les façons, sportif, il l’est ! Le ski et la natation sont les antistress dont il a besoin pour se ressourcer pleinement, après la prière bien sûr.

A l’aise avec les enfants et les jeunes, qui le lui rendent bien d’ailleurs, il sait que l’Église continuera à vivre et à grandir grâce à eux et avec eux. Au catéchisme comme à l’aumônerie, il a déployé des trésors d’imagination pour leur faire prendre conscience que le Dieu de la Bible est un Dieu qui les rejoint et qui rejoint chacun de nous, jeunes et moins jeunes, là où nous en sommes.

A l’écoute des uns et des autres, il a su redonner espoir à ceux qui en avaient besoin. Pour lui, chaque rencontre est unique, que ce soit pour les préparations de mariages, de baptêmes ou pour des obsèques et chacun mérite une attention toute particulière. Je pense en particulier aux malades qu’il a visités régulièrement et accompagnés jusqu’au jour du grand voyage.

Les messes du dimanche, minutieusement préparées, sont à la fois priantes et festives. Ses homélies très documentées, riches d’enseignement interpellent chacun de nous personnellement. C’est certainement pour cela que la radio « La Voix du Béarn » les diffusait sur ses ondes.

Musicien dans l’âme, organiste hors pair, c’est l’abbé Dominique qui a lancé les rassemblements des chorales paroissiales du Béarn. Le 1er rassemblement que notre chorale a vécu était à l’église St Martin de Pau en avril 1985. Depuis, elle a fait son petit bonhomme de chemin, surveillée de près par l’abbé, le moindre « faux pas » étant repris, analysé et corrigé, … si possible.

Passionné par les moyens modernes de communication et d’évangélisation, il s’est investi dans la préparation et la rédaction du journal paroissial. Il a également soutenu la création du site de la paroisse, donnant des idées pour le rendre attrayant, n’hésitant pas à inventer des quizz et autres jeux.

Que dire des pèlerinages qu’il a organisés ? Lisieux, St Jacques de Compostelle, Rome et bien d’autres encore, sans oublier la Terre Sainte où il est allé une vingtaine de fois avec des jeunes de l’aumônerie ou des paroissiens. Cette Terre de Dieu qu’il affectionne particulièrement n’a presque plus de secrets pour lui puisqu’il vient d’y passer 9 mois. Il a, certes, étudié et passé des examens avec succès mais, il en a également profité pour découvrir des endroits bien spécifiques où il vous conduira très vite sans doute !

Vous l’avez compris, c’est un battant, un meneur, même s’il a des moments de découragement, comme tout le monde. Mais, je ne suis pas là pour tout vous dire !

Durant 16 ans, l’abbé Dominique Maye-Lasserre a donné sans compter le meilleur de lui-même avec enthousiasme et dynamisme, par amour pour le Seigneur et celui de ses frères. Tenant compte des savoir-faire des uns et des autres, il a toujours œuvré dans le seul souci de « bâtir ensemble l’Église de demain ». Il est prêt pour mener à bien la tâche que notre évêque lui a confiée auprès de vous. Mais, le ministère d’un prêtre, vous le savez bien, n’est jamais facile et il a besoin de vous, comme vous avez besoin de lui. Alors, dès maintenant, prenez à cœur votre rôle de chrétiens confirmés pour l’aider dans sa mission qui est de « célébrer, annoncer et servir ».

Merci de prendre soin de lui !